Talent management : définition et enjeux

Talent management : définition et enjeux

Management
Prêt à vous transformer avec vos équipes ?Découvrez notre solution maintenantDemandez une démo

Dans le contexte actuel de crise économique et de transformation du monde du travail, recruter, mais aussi retenir les talents au sein de son entreprise s’avère être un défi. Le talent management, en français "gestion des talents" est une stratégie intéressante pour toutes les organisations qui s’intéressent à de nouvelles manières d’engager leurs collaborateurs sur le long terme.

Du recrutement au développement des talents en passant par le processus d’intégration dans l’entreprise, opter pour le talent management se présente aujourd’hui comme un enjeu majeur pour la performance de l’entreprise. Bien apprivoisé, il peut même représenter un avantage concurrentiel considérable.

Mais alors, comment mettre en place une stratégie de talent management pérenne et efficace ? Quels sont les enjeux de cette nouvelle manière de considérer la ressource “talents” ? Pour que vous puissiez vous poser les bonnes questions, Supermood fait le point sur la définition du talent management ainsi que ses principaux enjeux, afin de vous aider à franchir ce nouveau cap RH.

Le talent management, qu’est-ce que c’est ?

Pour commencer, intéressons-nous à la traduction française du terme “talent management” : gestion des talents. Comme dans le terme “gestion des ressources humaines”, on considère que les talents représentent l’une des ressources de l’entreprise pour laquelle il est indispensable de mettre en œuvre des moyens de pilotage.

Par “talents”, on n’entend pas seulement les collaborateurs actuels ou futurs d’une entreprise.

Un talent, c’est aussi, au sens premier, une compétence ou une expertise en particulier (hard skills) ou bien une aptitude à penser, concevoir de telle ou telle manière (soft skills). Enfin, on peut parler de talent pour désigner l’expérience passée d’un collaborateur ou d’un candidat si celle-ci est valorisable pour l’entreprise.

Piloter ou gérer un talent, qu’est-ce que cela veut dire ?

Le principe est simple : en fait, la gestion des talents consiste à appliquer un système ou une stratégie stable et mesurable pour faire en sorte de :

  • dans un premier temps, attirer les meilleurs talents vers son entreprise ou bien identifier les compétences de ses collaborateurs pour mieux les développer ; 
  • puis, positionner chaque talent au poste le plus approprié à ses objectifs personnels et aux enjeux de performance de l’entreprise.

De fait, le talent management regroupe un grand nombre de missions pour les équipes RH. Bien plus qu’une méthode, c’est un axe stratégique à part entière au service des objectifs de performance de l’entreprise.

En somme, l’objectif principal de toute action de talent management, c’est de faire se rencontrer les compétences, capacités ou aptitudes d’un collaborateur et les défis de croissance et de compétitivité de l’entreprise pour renforcer sa performance globale.

Mettre en place une stratégie de talent management : quels enjeux ?

Vous voilà tenté par l’opportunité de mieux repérer les talents et de favoriser leur mobilité interne dans votre entreprise ?

Comme nous l’avons évoqué, le talent management répond à un ensemble de défis d’attraction, de rétention et de fidélisation des talents par les entreprises.

Pour finir de vous convaincre de l’adopter, voici les enjeux auxquels répondent toutes les stratégies de gestion des talents.

1 - Attirer les meilleurs talents

On parle aujourd’hui sans vergogne de “guerre des talents”. En bref, fini le temps où le salaire et la stabilité du statut étaient les principaux critères pour un candidat. Désormais, les entreprises se doivent de séduire leurs futures recrues. Et cela passe par un ensemble de stratégies :

  • construire une culture d’entreprise attractive et développer sa marque employeur, en maniant l’art de la communication sur les réseaux sociaux ;
  • mettre à disposition des nouvelles recrues différentes ressources pour la formation et la collaboration et faciliter l’évolution professionnelle ;
  • proposer un véritable projet autour du bien-être et de la qualité de vie au travail, avec, par exemple, un espace détente, des offres pour les repas, un congé parental allongé, etc. 
  • développer un management agile, basé sur la coconstruction et l’évaluation des compétences tout au long de la carrière.

2 - Mieux repérer les talents dans l’entreprise

Quand on parle de gestion des talents, on est tenté de penser uniquement au processus de recrutement. Or, de nombreux talents sont déjà dans l’entreprise. Et bon nombre d’entre eux passent souvent inaperçus…

C’est tout le concept de la mobilité interne, un enjeu majeur du secteur RH dans les prochaines années. Cela tombe bien, la majorité des salariés y sont favorables.

Pour mieux détecter les talents cachés qui se trouvent sous vos yeux, il est possible de mettre en place plusieurs techniques de talent management

  • Miser sur l’évaluation 360, et plus globalement l’autoévaluation des compétences des collaborateurs afin de retenir les hauts potentiels. 
  • Avoir recours au plan de développement des compétences et au quotidien, ouvrir le dialogue autour des ambitions de carrière de vos collaborateurs. 
  • S’appuyer sur le rôle des managers afin de faire remonter le plus facilement possible des inadéquations entre le profil d’un collaborateur et son poste de travail.

3 - Développer les talents en interne

Si une bonne stratégie de talent management permet de mieux repérer les talents dans l’entreprise, cela ne suffit pas. L’étape suivante consiste à mettre tout en œuvre pour développer les talents au sein de l’entreprise.

Pour se sentir accompagné et monter en compétences, un collaborateur a besoin :

  • D’actions de formation en adéquation avec son poste et ses objectifs.
  • D’un coaching régulier de la part de son manager ou de ses supérieurs hiérarchiques.
  • D’événements collaboratifs lui permettant de s’investir dans des projets en parallèle de ses missions.
  • D’opérations de mentoring, pourquoi pas entre personnes de services différents.

4 - Fidéliser les talents sur le long terme

Pour certaines entreprises, recruter de nouveaux talents est indispensable, dans le cadre d’un changement de direction stratégique, par exemple. Cependant, la fidélisation des talents déjà investis dans l’entreprise représente un enjeu commun à tous les types de structures.

Pour fidéliser vos talents en interne, vous pouvez évidemment compter sur une solide marque employeur. Contrairement aux a priori, cette dernière ne sert pas seulement à attirer de nouveaux candidats. La marque employeur a toute sa place dans une stratégie de fidélisation efficace.

Néanmoins, il ne suffit pas de promettre monts et merveilles à vos collaborateurs. Une entreprise qui opte pour le talent management doit savoir respecter ses engagements. Concrètement, faites en sorte de trouver la bonne formule afin d’offrir à vos salariés un cadre de travail agréable, des opportunités de mobilité interne intéressantes et un feedback régulier sur leurs compétences.

Rédigé par
L'équipe Supermood
L'équipe Supermood
Partager l'article