Quels sont les critères dont dépend la satisfaction au travail ?

Quels sont les critères dont dépend la satisfaction au travail ?

Prêt à vous transformer avec vos équipes ?Découvrez notre solution maintenantDemandez une démo

Pour atteindre ses objectifs, une entreprise se doit de connaître les critères de satisfaction au travail. Cela est indispensable, car de ces critères dépend le bien-être des employés au sein de la société. Et ce bien-être influence grandement leur rendement.

En effet, plus le salarié est satisfait, plus il fait de son mieux pour que son entreprise prospère. Vous aussi faites avancer votre entreprise en prenant en compte cette liste de critères de satisfaction au travail.

satisfaction-travail

Les critères humains

Les relations humaines dans l’entreprise dépendent de ces facteurs.

Les valeurs de l’entreprise : un des premiers critères de satisfaction au travail

D’après l’étude « Mission & Culture 2019 » de Glassdoor, les valeurs que véhicule une entreprise constituent l’un des critères de satisfaction au travail. C’est par ailleurs, l’un des paramètres fondamentaux auxquels 4 sur 5 des candidats font attention avant de postuler pour un poste dans une société.

  • Selon les résultats, 76 % des Français ayant participé à l’enquête disent ne pas postuler dans une entreprise dont les valeurs sont aux antipodes des leurs ;
  • D’après la même étude, les valeurs de l’entreprise contribuent aussi à la fidélisation des employés ;
  • Selon 2 sur 3 des travailleurs interrogés, la culture d’entreprise est un des facteurs principaux qui incitent à rester au sein d’une entreprise.

D’ailleurs, 3 employés sur 4 ont répondu qu’ils chercheraient un autre travail si les valeurs de leur actuelle entreprise se détérioraient.

Les conditions physiques de travail

Les conditions dans lesquelles se déroule le travail sont aussi un critère important pour la satisfaction du salarié. Il faut pour lui, un environnement adapté où il a accès à tout le matériel dont il a besoin pour accomplir ses tâches.

Un environnement non adapté peut être une source de stress et d’insatisfaction. Par exemple, un employé qui travaille dans des températures extrêmes ou dans un environnement trop bruyant peut rapidement sentir de la fatigue sur les plans physiques et psychologiques. L’exposition à des substances toxiques et un espace de travail restreint constituent aussi des sources d’insatisfaction chez les salariés qui doivent travailler pendant longtemps dans ces conditions.

Afin que l’employé trouve du plaisir dans ce qu’il fait, il faut aussi une bonne qualité au travail entre les collaborateurs. Plus la collaboration est cordiale et joyeuse, plus l’employé se donne à son travail.

Les horaires de travail

Les employés qui travaillent pendant trop ou peu d’heures sont généralement insatisfaits au travail. Des frustrations peuvent subvenir lorsqu’un salarié se voit contraint de travailler à des moments qui ne lui plaisent pas : pendant les soirées, la nuit, lors des week-ends ou pendant ses congés par exemple. En effet, le fait de travailler durant ces moments a peut-être un impact négatif sur sa conciliation travail et vie privée. Une telle situation peut rapidement devenir une source d’insatisfaction pour lui.

La rémunération, les primes et les avantages en nature

Selon une enquête, elle n’a pas une très grande incidence sur le bonheur au travail. La preuve est que malgré les augmentations de salaire, les primes ou les avantages en nature/social, certains employés décident tout de même de quitter l’entreprise. Toutefois, un employé sous-payé, exploité ou injustement traité pourrait choisir de quitter l’entreprise sauf si de ce travail dépend sa survie.

rapport indicateurs humains RH

Les facteurs de motivation

Ce sont les facteurs qui poussent les travailleurs à agir et mieux faire.

La reconnaissance

Parmi les critères de satisfaction au travail, il y a aussi la reconnaissance. En effet, même s’il a signé un contrat de travail et qu’il est payé pour le faire, il est important de reconnaître à l’employé l’effort qu’il fournit et le travail accompli.

Il n’est pas nécessaire d’en faire des tonnes pour montrer sa reconnaissance à un travailleur au sein de votre entreprise. La reconnaissance au travail, c’est également un petit mot, un compliment, une petite attention, une action qui fait comprendre à l’employé que son travail est de qualité et qu’il a de la valeur au sein de la société. Ces petits gestes constituent des facteurs de motivation qui incite le travailleur à donner le meilleur de lui-même.

Le sens donné à son travail

Pour être satisfait de son travail, l’employé doit aussi ressentir du plaisir à le faire. À cet effet, il est primordial qu’il trouve du sens aux tâches qu’il accomplit. L’employeur ou son supérieur doit pour l’y aider adapter ses missions à ses sources de motivation, par exemple. Il doit en outre faire comprendre au travailleur, quel que soit son niveau hiérarchique pourquoi son travail est important pour la société.

Le bonheur au travail est un facteur important dans la productivité d’une entreprise. De lui dépend l’effort que fournissent les employés pour le développement de l’entreprise. En tenant compte des critères de satisfaction au travail, vous pourrez aisément rendre vos employés heureux et leur donner l’envie de toujours faire mieux.

Rédigé par
L'équipe Supermood
L'équipe Supermood
Partager l'article