Quels sont les facteurs de motivation au travail ?

Quels sont les facteurs de motivation au travail ?

Prêt à vous transformer avec vos équipes ?Découvrez notre solution maintenantDemandez une démo

La motivation au travail est un enjeu de plus en plus reconnu par les managers, que ce soit pour le bien-être au travail de chacun de leurs collaborateurs que pour les performances globales de leurs équipes. En effet, un salarié motivé est plus engagé envers l’entreprise qui l’emploie, et donc plus productif. La culture d’entreprise et les relations entre collègues peuvent aussi être grandement améliorées par un management bienveillant et favorisant la motivation de chacun. 

Cependant, la motivation n’est pas une ressource inépuisable. Tout un chacun peut ressentir des baisses de motivation temporaires. Pour maintenir un bon niveau de motivation dans l’entreprise, le service de gestion des ressources humaines doit actionner les différents leviers de motivation au travail. Au nombre de 5, les sources de motivation au travail représentent de véritables outils pour augmenter la motivation des salariés en améliorant leurs conditions de travail. 

Facteur de motivation au travail n°1 : le bien-être au travail 

Le bien-être au travail est le premier facteur à prendre en compte pour améliorer la motivation au travail de ses collaborateurs. Il s’agit de la source de motivation la plus large et la plus évidente. En effet, lorsqu’un salarié se sent bien dans son environnement de travail, il accroît son niveau de motivation. Favoriser le bien-être au travail de leurs équipes est désormais un gage de performance pour les entreprises. 

Pour un manager, miser sur le bien-être au travail pour travailler avec des collaborateurs plus motivés, c’est mettre en place quelques principes issus du management bienveillant dans la vie quotidienne au travail. 

Concrètement, pour améliorer la qualité de vie au travail et donc la motivation des collaborateurs, des points réguliers entre les membres d’une équipe peuvent être mis en place. Ceux-ci peuvent être plus ou moins formels : un déjeuner d’équipe, une réunion d’intégration à l’arrivée d’un nouveau salarié, une sortie en extérieur etc. 

Plus globalement, l’ambiance de travail est un point important du développement de la motivation des salariés. Les événements et rencontres d’équipe en font partie, mais aussi l’agencement du lieu de travail avec, par exemple, une décoration agréable. 

Facteur de motivation au travail n°2 : l’autonomie 

En 2018, 56 % des salariés français ressentaient un manque d’autonomie dans leur travail, couplé à une impossibilité de participer aux décisions qui concernent leur poste (Observatoire de la Santé Psychologique au Travail). Le manque d’autonomie représente pour eux une importante cause de stress au travail. C’est pourquoi l’autonomisation des employés fait partie des facteurs d’amélioration de la motivation au travail. 

Si l’autonomie des salariés dans la gestion de leurs tâches et missions est un point clé pour leur garantir un bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, c’est aussi une preuve de confiance considérable. En effet, les collaborateurs qui se voient attribuer de l’autonomie au travail l’interprètent comme une marque de confiance de la part de leur supérieur hiérarchique, leur donnant plus envie encore de s’engager pour leur entreprise.

Entre outres, le fait d’accorder une plus grande autonomie à un employé lui donne plus d’occasions de monter en compétences. La confiance d’un manager est aussi liée à la notion de reconnaissance, un facteur lui aussi très important lorsque l’on évoque la motivation dans le monde du travail. 

En somme, autonomie, confiance et reconnaissance de ses supérieurs apportent du sens au travail, une valeur de plus en plus importante pour les travailleurs, en particulier les jeunes générations. 

Facteur de motivation au travail n°3 : la reconnaissance 

Si les salariés ont besoin qu’on leur fasse confiance pour trouver de la motivation dans leur travail, une bonne part d’entre eux désire voir son travail valorisé par ses supérieurs pour maintenir une motivation constante

Alors, comment se montrer reconnaissant envers ses salariés quand on est manager ? Comment trouver le juste équilibre pour féliciter sans faire preuve d’une autorité arbitraire ? 

Tout d’abord, il est important de complimenter régulièrement l’ensemble de vos équipes. Vos collaborateurs travaillent en effet, main dans la main. Quand il s’agit de célébrer la réussite d’une entreprise, il faut donc tous les inclure. Vous favoriserez ainsi la motivation à grande échelle tout en renforçant les liens relationnels entre chaque employé. 

Cependant, il arrive parfois qu’un succès ou une performance significative ne concerne qu’un seul collaborateur. Dans ce cas, le manager doit prendre le temps de lui adresser de la reconnaissance, individuellement. Invitez votre salarié à se rendre dans votre bureau afin de lui faire part de votre satisfaction. 

Au quotidien, exprimez votre reconnaissance envers vos salariés pour le travail fourni, au travers de quelques attentions simples. Pensez également à les valoriser auprès de votre clientèle lorsqu’ils ont joué un rôle clé dans une mission en particulier. 

Facteur de motivation au travail n°4 : la nature des missions 

La nature des tâches et des missions d’un salarié est généralement définie dans sa fiche de poste. Cependant, les ambitions et attentes des collaborateurs évoluent au fur et à mesure de leur expérience dans l’entreprise. Le poste de travail d’un salarié et les missions qui lui sont attribuées peuvent donc avoir des conséquences négatives directes sur sa motivation au travail.

Pour se développer, la motivation doit être stimulée. Il est normal d’avoir besoin de plus de challenge ou de tâches plus diversifiées pour maintenir son engagement envers l’entreprise. 

En tant que manager, soyez à l’écoute des ressentis de vos équipes en ce qui concerne leur épanouissement à leur poste de travail, et sachez leur proposer des opportunités d’évolution à la hauteur de leurs capacités. 

Facteur de motivation n°5 : les possibilités d’évolution 

Les potentialités d’évolution dans l’entreprise font partie des facteurs secondaires de motivation au travail. Elles sont toutefois très importantes puisqu’elles répondent au besoin de reconnaissance et de valorisation de chaque salarié. Elles lui offrent également des perspectives d’avenir, générant ainsi de l’engagement pour l’entreprise

En effet, aucun professionnel n’aime avoir le sentiment de stagner. La mise en place d’un plan de développement des compétences peut être un outil concret très efficace pour favoriser la motivation au travail. Ce dernier permet de miser sur les capacités potentielles d’un salarié pour lui offrir une opportunité de formation professionnelle, en vue d’une promotion interne.

Pour définir des perspectives d’évolution en accord avec le salarié concerné, vous pourrez compter sur le soutien du service de gestion des ressources humaines de votre entreprise. Ensemble, votre rôle est alors d’aider le salarié à trouver la voie la plus bénéfique pour son épanouissement professionnel et donc, sa motivation sur le long terme.

Rédigé par
L'équipe Supermood
L'équipe Supermood
Partager l'article