Quels sont les indicateurs de performance RH ?

Quels sont les indicateurs de performance RH ?

Digital RH
Prêt à vous transformer avec vos équipes ?Découvrez notre solution maintenantDemandez une démo

Les indicateurs de performance sont utilisés dans tous les domaines de l'entreprise comme le marketing, et la fonction RH n'en est pas en reste.

Les outils de mesure de la performance RH s’avèrent indispensables pour apprécier de manière objective les résultats des actions mises en place au niveau RH. Les utiliser régulièrement permet d’éclairer la prise de décision des décideurs RH. Sur le long terme, l’entreprise vise l’amélioration de la performance RH en général.

La gestion des ressources humaines étant un vaste domaine, les indicateurs de performance RH sont très nombreux. Le choix des indicateurs à utiliser dépend bien entendu de la stratégie de l’entreprise, mais certains sont des incontournables à ne pas manquer.

Vous souhaitez vous appuyer sur les indicateurs de performance pour mieux mesurer les résultats de votre stratégie RH ?

Supermood vous explique ce que la notion de performance vient faire en RH, et vous présente quelques indicateurs de performance liés aux enjeux actuels du secteur, à utiliser de toute urgence dans vos tableaux de bord RH.

Un indicateur de performance RH, ça sert à quoi ?

Aujourd’hui, les enjeux de performance de la fonction RH sont très nombreux : retenir et fidéliser les talents, développer les compétences, garantir un équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle ou encore offrir un cadre de travail propice au bien-être, etc.

Bref, tous ces défis demandent de prendre des décisions. Donc, de faire place à l’objectivité. Pour ça, les indicateurs de performance RH sont là. Ils apportent une dimension mesurable aux plans d’actions des ressources humaines d’une entreprise. Ils permettent d’évaluer la performance des ressources humaines.

En utilisant les indicateurs RH, un responsable RH peut comprendre par des chiffres comment améliorer la performance de l’entreprise en interne. Il est alors en mesure de mettre en place une stratégie de gestion du personnel adaptée aux enjeux RH actuels de l’entreprise. Le bilan stratégique obtenu grâce aux indicateurs RH peut aussi être croisé avec les autres fonctions de l’entreprise.

Enfin, la plupart des indicateurs RH sont interdépendants ! Utilisez un tableau de bord RH afin de consulter vos données en temps réel et d’affiner constamment votre stratégie.

5 indicateurs de performance RH incontournables

Dans la suite de cet article, Supermood vous propose de prendre connaissance de 5 indicateurs de performance à utiliser pour commencer à évaluer les actions RH mises en œuvre dans votre entreprise.

1- L’Employee Net Promoter Score (eNPS)

Premier indicateur RH de la liste : l’eNPS. Cet outil concerne le niveau de satisfaction ou d’engagement de vos collaborateurs.

Le score eNPS s’obtient à partir d’un questionnaire transmis à l’ensemble de vos salariés. Les réponses sont anonymes.

Comment cela fonctionne ? C’est simple : chaque collaborateur indique, sur une échelle de 0 à 10, la probabilité selon laquelle il pourrait recommander votre entreprise autour de lui.

Les résultats d’un questionnaire eNPS permettent de mesurer l’équilibre entre le pourcentage de promoteurs et la part de détracteurs de l’entreprise. Il est conseillé de mesurer votre eNPS assez régulièrement afin de comparer les résultats sur la durée.

2 - Le turnover ou taux de rotation de l'emploi

Le turnover (taux de rotation du personnel) est une donnée bien connue, mais saviez-vous qu’elle pouvait être mesurée avec précision ?

Le turnover d’une entreprise se calcule sur une période donnée, en effectuant le calcul suivant :

(nombre de départs / effectif moyen de l’entreprise) x100

Le taux de rotation du personnel d’une entreprise est un indicateur général. Il peut vous renseigner sur de nombreux aspects de votre stratégie RH, tels que la pertinence de votre processus de recrutement, votre culture d’entreprise ou encore votre marque employeur.

Cette donnée est réellement cruciale à monitorer, car elle vous aidera à mieux comprendre les départs dans votre entreprise. D'ailleurs, si vous souhaitez en savoir plus sur votre potentiel turnover et sur combien il peut vous coûter, nous avons rédigé un article sur ce sujet : Turnover en entreprise : combien coûte réellement le départ d’un salarié ?

3 - Le temps d'embauche moyen

Le temps d’embauche moyen d’une entreprise est un indicateur de performance RH spécifique au recrutement. Il est particulièrement utile pour renforcer ou rediriger une stratégie d’acquisition de nouveaux talents.

Concrètement, cet indicateur mesure le nombre de jours écoulés en moyenne entre le moment où une offre d’emploi paraît et le moment où le poste est pourvu.

Ce temps est très variable en fonction du secteur d'activité d'une entreprise, de la rareté du poste recherché ou encore de la zone géographique. En moyenne, on estime le temps d'embauche moyen à 32 jours en France. Une durée qui d'ailleurs déplaît aux candidats, puisque 84 % d’entre eux estiment qu’un recrutement durant plus d’un mois est trop long (baromètre de la recherche de meteojob de janvier 2020).

4 - Le temps de formation par collaborateur

Plus que jamais, le développement des compétences et la formation professionnelle sont au cœur des enjeux des ressources humaines ces dernières années. C'est non seulement un levier de rétention important, mais aussi le meilleur moyen de rester compétitif.

Le temps de formation par collaborateur est donc un KPI RH à privilégier si vous souhaitez calculer le nombre d’heures de formation dont chacun de vos collaborateurs a bénéficié au cours d’une période donnée, généralement sur une année.

Pour calculer le temps de formation par collaborateur, additionnez toutes les heures de formation offertes à vos salariés et divisez-les par l’effectif total de votre entreprise.

Bien entendu, le résultat obtenu est une moyenne. Le temps de formation par collaborateur satisfaisant dépend de vos objectifs de formation professionnelle. Pour renforcer sa pertinence, cet indicateur peut être étudié en lien avec celui du coût de la formation par collaborateur.

5 - Le taux de promotion

À l’heure où les enjeux d’évolution professionnelle et de mobilité interne gagnent du terrain, il peut être judicieux de vous intéresser au taux de promotion de votre entreprise.

En fait, le taux de promotion apporte des indications précises sur les possibilités d’évolution au sein de votre société.

Plus encore, le taux de promotion éclaire d’autres indicateurs de performance RH. Dans le cas d’un taux de turnover anormalement élevé, par exemple, un faible taux de promotion peut vous aider à établir un lien de cause à effet. En effet, si les perspectives d’évolution en interne se font trop rares, il est normal que les salariés aient des envies d’ailleurs.

À l’inverse, un taux de promotion positif est un excellent argument pour attirer à vous de nouveaux talents ! Les talents et candidats ont besoin de savoir qu’ils peuvent évoluer tout au long de leur carrière.

Le taux de promotion se calcule de la manière suivante :

(Nombre de promotions / Effectif total de l’entreprise) x100
Rédigé par
L'équipe Supermood
L'équipe Supermood
Partager l'article